ASSOCIATION DES MÉDIATEURS EUROPÉENS

Centre de médiation du Barreau de Paris

consommationconsommation
conventionnelleconventionnelle
judiciairejudiciaire
administrativeadministrative
  • accord
  • europe
  • paris
  • signature
  • Commission européenne 11 et 12 juin 2018 la médiation de la Consommation en Europe

    en présence d’Angela Albert , présidente de l’ame.

    Lire la suite

  • LE CARACTERE ABUSIF DE LA CLAUSE DE MEDIATION OBLIGATOIRE DANS LES CONTRATS DE CONSOMMATION

     

    « La clause qui contraint le consommateur, en cas de litige, à recourir obligatoirement à une médiation avant la saisine du juge, est présumée abusive, sauf au professionnel à rapporter la preuve contraire » (Cass. Civ. 1e, 16 mai 2018, n°17-16.197).

     

    Par un arrêt rendu le 16 mai 2018, la Cour de cassation a condamné les clauses de médiation obligatoire dans les contrats de consommation en se plaçant sur le terrain des clauses abusives.

    Lire la suite

  • LES ÉTATS GÉNÉRAUX DE LA MÉDIATION

     

    Vous trouverez ci-dessous l'invitation à réponse au questionnaire sur la Médiation préparé par un grand nombre de Médiateurs et d'Associations

    de Médiateurs  dans la cadre de Médiation 21.  

    Cette invitation  s'adresse à tous nos médiateurs et éventuellement aux prescripteurs de Médiation 

    Les réponses collectées permettront d'établir le livre Blanc de la Médiation auquel participe l'Association des Médiateurs Européens.

     

    Lire la suite

  • FORMATIONS:

    - DU DROIT DE LA CONSOMMATION : Le Vendredi 30 Novembre et le samedi 01 Decembre 2018

    - LES FONDAMENTAUX DE LA MEDIATION CONVENTIONNELLE ET JUDICIAIRE :  Le Vendredi 14 Decembre et le samedi 15 Decembre 2018

     

    Télécharger le Bulletin d’inscription CONSOMMATION

    Télécharger le Bulletin d’inscription FONDAMENTAUX

    Lire la suite

  • MODES AMIABLES DE RÉSOLUTION DES DIFFÉRENDS

     

    Responsable : Martine Bourry d'Antin
    Ancien membre du conseil de l'Ordre

    Jeudi 11 octobre 2018 de 18h30 à 20h30

    Lire la suite

    LE CARACTERE ABUSIF DE LA CLAUSE DE MEDIATION OBLIGATOIRE DANS LES CONTRATS DE CONSOMMATION

     

    « La clause qui contraint le consommateur, en cas de litige, à recourir obligatoirement à une médiation avant la saisine du juge, est présumée abusive, sauf au professionnel à rapporter la preuve contraire » (Cass. Civ. 1e, 16 mai 2018, n°17-16.197).

     

    Par un arrêt rendu le 16 mai 2018, la Cour de cassation a condamné les clauses de médiation obligatoire dans les contrats de consommation en se plaçant sur le terrain des clauses abusives.

    En l’espèce, des consommateurs avaient assigné en 2014 un professionnel du tourisme.

    Ce dernier avait soulevé l’irrecevabilité des demandes des consommateurs, en se prévalant d’une clause du contrat imposant une médiation préalable et obligatoire avant toute action en justice.

    Cette argumentation avait été accueillie par la cour d’appel de Versailles.

    Il est vrai qu’en principe, la clause d’un contrat instituant une mesure de conciliation ou de médiation obligatoire et préalable à la saisine du juge constitue une fin de non-recevoir (Cass., Ch. Mixte, 14 février 2003, n°00-19.423).

    La portée de ce principe a néanmoins été restreinte par la Cour de cassation qui a notamment jugé que de telles clauses ne s’appliquent pas aux actions visant à obtenir des mesures d’instruction (Cass., Civ. 3e, 28 mars 2007, n°06-13.209).

    L’arrêt commenté apporte une nouvelle restriction à ce principe en ce qui concerne les contrats de consommation.

    La Cour de cassation considère en effet que de telles clauses de médiation obligatoire et préalable constituent des « clauses présumées abusives » (ou « clauses grises »).

    Cette solution est conforme à l’article R.212-10° du code de la consommation qui prévoit que sont présumées abusives les clauses ayant pour objet ou pour effet de « supprimer ou entraver l’exercice d’actions en justice ou des voies de recours par le consommateur, notamment en obligeant le consommateur (…) à passer exclusivement par un mode alternatif de règlement des litiges ».

    La portée de l’arrêt est néanmoins limitée.

    L’article L.612-4 du code de la consommation (entré en vigueur en novembre 2015 après les faits de l’espèce et donc inapplicable) dispose dorénavant qu’ « est interdite toute clause ou convention obligeant le consommateur, en cas de litige, à recourir obligatoirement à une médiation préalablement à la saisine du juge ».

    Les consommateurs n’ont donc plus besoin d’invoquer les dispositions sur les clauses présumées abusives qui donnent la possibilité au professionnel de rapporter la preuve contraire.

    Il est aujourd’hui incontestable que la médiation de la consommation doit rester un droit pour le consommateur et ne peut lui être imposée.

    Christopher KOENIG

    Avocat à la Cour

    Membre médiateur de l’entité de médiation AME CONSO

    Angela ALBERT

    Avocat et Médiateur

    Présidente de l’Association des Médiateurs Européens

    (Centre de Médiation du Barreau de Paris)

     

    La médiation permet de trouver une solution amiable, d'éviter un procès ou d'y mettre fin. 

    Vous avez un conflit, familial, commercial, social : vous préféreriez un accord amiable à un procès, qu’il soit engagé ou non, le médiateur vous aidera à vous rencontrer, dialoguer, trouver une solution. 

    Une ou plusieurs rencontres réuniront les personnes concernées, vos conseils chaque fois que vous le jugerez utile et le médiateur que vous aurez librement choisi. 

    La médiation est une procédure rapide, efficace et peu coûteuse.

    REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

    Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

    J'ai compris

    Lorsque vous naviguez sur notre site internet, des informations sont susceptibles d'être enregistrées, ou lues, dans votre terminal.

    Si vous continuez la navigation sur ce site vous acceptez:

    • le dépôt et la lecture de cookies afin d'analyser votre navigation et nous permettre de mesurer l'audience de notre site internet 
    • le dépôt et/ou la lecture de cookies pour vous permettre de partager des contenus de notre site avec d'autres personnes ou de faire connaître à ces autres personnes votre consultation ou votre opinion  (boutons "J'aime" de Facebook par exemple)

    top